Luxexpo The Box
20 - 21 avril 2022

A@W Newsletter

Des tours résidentielles vertes aux Pays-Bas

10 juin 2021

Deux projets très médiatisés sont actuellement en cours de construction dans le sud et le centre des Pays-Bas: la Forêt verticale Sint-Trudo à Eindhoven et le projet Wonderwoods à Utrecht. Tous deux sont inspirés du projet Bosco Verticale à Milan, constitué de deux gratte-ciel culminant à respectivement 111 et 76 mètres de haut, et ont été conçus par le cabinet d'architectes milanais Stefano Boeri Architetti. 

 

Traduction d'un article par Jan Hoffman

 

Le nom de Bosco Verticale trahit immédiatement la nature de ce projet. À savoir la création d'une forêt verticale (à Milan: 900 arbres sur une surface de terrasses de 8.900 m²), qui arrive maintenant aussi aux Pays-Bas. Comme en Italie, les forêts verticales d'Eindhoven et d'Utrecht seront plus que de simples œuvres d'art esthétiques. Outre l'objectif premier évident, c’est-à-dire l’écologisation d’un environnement axé sur la brique, la durabilité, la réduction des émissions de CO2 et la recherche de la neutralité énergétique figurent également au centre des préoccupations.

 

Forêt verticale Trudo à Eindhoven

À Eindhoven, tout se passe sur un ancien site industriel de Philips, baptisé Strijp-S, qui couvre pas moins de 27 hectares. Depuis déjà l’an 2000, le quartier Strijp-S est en pleine transition vers une zone résidentielle et professionnelle multifonctionnelle, mariant différentes fonctions: logement, travail, commerces et loisirs. Environ 500.000 m² de biens immobiliers y seront réalisés en tout, par différents promoteurs, parmi lesquels Sint-Trudo avec sa Forêt verticale Trudo dont les travaux ont commencé il y a plus de deux ans.

 

 


Haute de 19 étages, la Foret verticale Trudo abritera 125 arbres de différentes espèces et quelque 5.200 arbustes et plantes de plus petite taille.

 

 

La Forêt verticale Trudo se dressera dans le Triangle, une zone de 7 hectares sise au centre du quartier Strijp-S et de son riche patrimoine industriel principalement constitué de grands bâtiments d'usine massifs. Créant ainsi un environnement fortement marqué par la brique.

 

Haute de 19 étages, la Forêt verticale Trudo s'inscrit dans l'idée qu'il est possible d'augmenter considérablement l'habitabilité grâce à de la verdure, à un socle animé et à de petites places agréables. Ce qui est particulièrement remarquable avec cette construction, c'est que, pour la première fois, il ne s'agit pas d'un projet résidentiel dit ‘haut de gamme’ (lisez: onéreux). Ici, les logements seront également destinés à des utilisateurs à faibles revenus et aux jeunes ménages. La tour abritera donc plusieurs appartements au loyer abordable, mais offrant une haute qualité de vie grâce à la présence sur chaque balcon de centaines d'arbres et de plantes d'espèces les plus diverses.

 

 


Détail de quelques étages (Eindhoven).

 

 

Selon Stefano Boeri Architetti, "le contexte du projet de Forêt verticale Trudo permet d’élargir la vision complexe activée par le projet Bosco Verticale. Ce projet relève un double défi, la tour de logements sociaux d'Eindhoven permettant à la fois de lutter contre le réchauffement climatique et de résoudre le problème du logement. Et ce, en interprétant l'idée du boisement urbain non seulement comme une nécessité pour améliorer l'environnement dans les villes du monde entier, mais aussi comme une grande opportunité pour améliorer les conditions de vie des citoyens les plus pauvres."

 

Chaque appartement fera moins de 50 m²

Le projet en chiffres: en tout sont prévus 125 logements, chaque appartement étant de petite taille (moins de 50 m²) et conçu en fonction du type d'utilisateur auquel il se destine. Il y aura huit studios par étage, avec un noyau fermé de gaines techniques, d'escaliers et d'ascenseurs.

 

 


Voici à quoi ressemblera un appartement modèle à Eindhoven.

 

 

Ces logements seront toutefois agrémentés de terrasses de plus de 4 m² et sur chaque balcon sera créé un micro-environnement naturel avec 1 arbre et 20 arbustes. Au total, la tour résidentielle se dressera sur une hauteur de 75 mètres et abritera sur ses quatre façades pas moins de 125 arbres de différentes espèces, auxquels s'ajouteront environ 5.200 arbustes et plantes de plus petite taille. Des spécialistes se chargeront de l’entretien plusieurs fois par an pendant au moins les quatre premières années.

 

"En fait, nous allons générer à Eindhoven un nouvel habitat vert au sein de l'environnement métropolitain", explique le cabinet d'architectes. "Cela permettra de créer de la place pour développer la biodiversité et un véritable écosystème, porté par la présence de plus de 70 espèces végétales différentes. Ces espèces végétales lutteront contre la pollution atmosphérique grâce à la capacité des arbres à absorber plus de 50 tonnes de dioxyde de carbone chaque année. L'interaction combinée homme-arbres, architecture-arbres et ville-arbres sous-tend au modèle expérimenté pour la première fois à Milan et maintenant aux Pays-Bas. Conduisant à l'expression d'un nouveau paradigme en matière de conception, dans lequel la végétation et la nature vivante sont considérées comme des éléments constitutifs – et pas seulement comme des ornements – du langage architectural."

 

Wonderwoods à Utrecht

Dans la lignée de ce qui se passe à Eindhoven, penchons-nous également sur Wonderwoods, un projet un peu plus récent, également signé Stefano Boeri Architetti. Il s'agit ici d'un nouveau projet de nouvelle construction s’articulant autour de deux tours d'habitation à usage mixte à Utrecht. La construction des tours sur la Veemarktplein et le Jaarbeursboulevard (Croeselaan) a démarré début 2020. Ces deux tours se dresseront dans une zone qui sera plus tard connue sous le nom de Beurskwartier ou quartier de la Bourse.

 

 


Décomposition des différents étages du projet Wonderwoods.

 

 

Le complexe sera divisé en deux tours d'environ 90 et 70 mètres de haut, la plus haute se dressant sur la Croeselaan. Ces deux tours vertes abriteront quelque 200 appartements, dont 40% seront vendus. On y trouvera aussi des logements locatifs pour les personnes travaillant dans le secteur public et des ateliers d’artistes. 27.000 m² seront réservés à d'autres infrastructures, comme un PlayLab, des bureaux, de l’horeca, des installations sportives, des petits commerces et de l’éducatif. En tout, 360 arbres et 9.640 arbustes seront plantés sur les bâtiments. À pleine capacité, ceux-ci devraient être en mesure d’absorber 5,4 tonnes de CO2 par an, en plus d’une grande quantité de microparticules. D’après les calculs, l'action filtrante des feuilles entraînera également une réduction significative des fluctuations de température entre l'extérieur et l'intérieur des appartements, ce qui se traduira par une baisse sensible des coûts énergétiques pour la climatisation.

 

 


A Utrecht, l'ensemble sera constitué de deux tours distinctes.

 

 

Jeunes professionnels, travailleurs manuels et familles

"Le projet Wonderwoods créera également une expérience avancée de cohabitation entre la ville et la nature, dans le cadre d’un nouveau 'Quartier Urbain Sain'", indique le cabinet d'architectes. "Cette intervention permettra d’abriter différentes fonctions pour différents utilisateurs. Il s'agira principalement de jeunes professionnels, de travailleurs manuels et de familles. Les façades de la tour accueilleront quelque 10.000 plantes de 30 espèces différentes, soit l'équivalent d'un hectare de végétation forestière. Il en résultera un écosystème urbain capable de produire environ 41 tonnes d'oxygène par an."

 

"Au rez-de-chaussée et relié à un jardin au sixième étage se trouvera le Vertical Forest Hub: un centre de documentation et de recherche consacré au boisement urbain à travers le monde. En tant que bâtiment authentiquement intelligent, le complexe communiquera avec l'environnement urbain, tant via un rez-de-chaussée ouvert sur l'extérieur que par un développement vertical en harmonie avec les proportions de l'îlot urbain environnant. En outre, le complexe sera agrémenté de bureaux, de salles de fitness et yoga, de parkings pour vélos ainsi que d’espaces publics et récréatifs. Ce qui devrait permettre de faire de ce lieu le nouveau centre de bien-être d'Utrecht."

 

 


Aperçu de l'intérieur du Vertical Forest Hub.

 

Toutes les photos: © Stefano Boeri Architetti

Des tours résidentielles vertes aux Pays-Bas
Retour à l'aperçu

A@W Newsletter

Tenez-vous informé(e) et abonnez-vous à notre newsletter mensuel!

>> S‘abonner

Intéressé(e) par de la visibilité dans notre newsletter ?

>> Cliquez ici !

En collaboration avec

Design & Plan