Luxexpo The Box
20 - 21 avril 2022

A@W Newsletter

Au fil des ans, ma maison reste une ‘œuvre en cours’

9 septembre 2021

À quoi ressemble la propre maison idéale d’un architecte (d'intérieur)? Pour cet article, nous nous sommes entretenus avec l'architecte d'intérieur Kurt Wallaeys, l'un des pères spirituels du concept de stand pour ARCHITECT@WORK. Fin du siècle dernier, Kurt a acheté une fermette dans la localité rurale de Wingene, qu’il a rénovée selon sa propre vision du design d’intérieur. L'intégration de la perspective, de la symétrie et d’axes visuels ainsi que le fait de jongler avec la lumière, la couleur et l'art, voire même la poésie si possible, jouent ici le rôle principal. Mieux encore: au fil des ans, la rénovation reste littéralement ‘une œuvre en cours’.

 

Traduction d'un article par Jan Hoffman

 

La fermette datant de 1894 sur laquelle Kurt et son épouse ont jeté leur dévolu était inoccupée depuis de nombreuses années. Elle présentait une façade assez fermée, derrière laquelle se déployait un paysage idyllique. Avec des vaches paissant paisiblement, des herbes hautes et de magnifiques champs de fleurs.

 

En harmonie avec la nature

Dès le départ, le couple savait clairement quelle direction il voulait donner aux travaux de rénovation. Il souhaitait une maison qui renfermerait à la fois un espace de bureaux et des espaces privés, avec le ressenti comme credo central. De nombreuses années de rénovation ont débouché sur un résultat final intriguant et hautement singulier, où vivre, travailler et profiter de la vie en totale harmonie avec la nature environnante vous attendent dès que vous ouvrez la porte d'entrée.

 

"Avec une trentaine d'années d'expérience au compteur, j'ai traversé plusieurs phases de croissance avec mon bureau d’architecture d’intérieur", explique Kurt Wallaeys. "Si j’étais seul au début, j'ai rapidement engagé plusieurs collaborateurs, ce qui m'a permis de me constituer un portefeuille considérable. La spécialisation et les attentes élevées de la clientèle m'ont contraint à procéder à une réduction d’échelle. Dans un premier temps, cela s'est fait en réduisant les effectifs, puis en attirant un jeune associé, pour enfin arriver à ‘l'essentiel’: je fais à nouveau tout tout seul, et je suis donc de nouveau impliqué dans toutes les phases du processus de conception et d’exécution."

 

Les besoins changent

Lorsque notre interlocuteur nous a fait visiter sa maison, nous avons immédiatement compris ce qu'il entend par ‘une œuvre en cours’. L'idée centrale tant pour l'intérieur que pour l'extérieur, que nous avions déjà étudiée il y a de nombreuses années, est certes restée inchangée, mais l’on peut constater combien le ressenti a évolué.

 

"En vieillissant, vos besoins changent et cela se reflète dans l'intérieur. Dans le living trône par exemple une table vintage totalement différente, tandis que la grande table ronde en acier inoxydable a déménagé de l'intérieur vers un nouvel extérieur. Jouxtant cet espace lounge, nous avons aménagé un long bar en granit noir brillant, où nous profitons de barbecues ou de petits verres entre amis. Nous avons également intégré ici un foyer à écogel et avons ajouté un plafond tendu noir pour plus d'intimité."

 

 


À l'extérieur, la pierre bleue belge, le béton et le mobilier design noir se combinent avec des éléments en teck uni et la verdure environnante des arbres méditerranéens.

 


"Les terrasses ont également été quelque peu complétées, mais l'intervention la plus visible à l'extérieur concerne l’élimination de la grange et de l’annexe ainsi que la réduction de la surface au sol. Nous avons fait couler un mur en béton entre le voisin et nous, créant ainsi un terrain plus réduit et plus lisible, et une plus grande intimité. Sur le béton, j’ai gravé de la poésie écrite de ma main tandis qu’une fontaine avec une petite cascade complète le tableau et étouffe le bruit occasionnel du voisinage.

 

"En fait, cet espace lounge nous offre davantage d’espace utile en extérieur, avec des terrasses supplémentaires autour de l'étang de baignade aménagé au préalable. Il s'agit d'interventions récentes qui respectent le passé, tout en étant tournées vers l'avenir. Les gens vieillissent et cela signifie que tout doit être plus lisible, tout en conservant la beauté du passé, comme notre vue particulière sur les champs environnants."

 

 


Sur le mur en béton de la terrasse, l'architecte d'intérieur a placé quelques lignes de sa propre poésie.

 

 

Les axes visuels créent de la perspective

Comme nous l'avons mentionné dans l'introduction, le jeu avec les axes visuels revêt une importance particulière pour l’architecte. Ces axes créent de la perspective spatiale dans une maison. Un élément est également placé et/ou aligné sur chacun de ces axes. Il s'agit parfois d'un éclairage, parfois d'un meuble particulier, parfois même d'une œuvre d'art. Pour revenir sur ce dernier élément: sur l'axe allant de la porte d'entrée au living, vous êtes directement confronté à une œuvre d'art de la main de la maman de Kurt, Arlette Meeuws.

 

"Pour cette maison, c'était immédiatement clair. On ne démolit pas un tel bâtiment, qui a même fait office de café de village pendant un petit temps, on doit le rénover. Le seul nouvel ajout a finalement été une extension au moyen d’une nouvelle annexe. En même temps, nous devions aussi respecter le matériel existant. Nous avons donc conservé le seuil légèrement endommagé et les briques de la façade façonnées à la main, ainsi que la pièce sur voûte typique et un fenil transformé en deux chambres."

 

"Nous avons implanté les espaces de bureaux tout à l'avant, côté rue, derrière la façade plutôt fermée. Créant ainsi une zone tampon entre le monde extérieur animé et les espaces de vie personnels à l'arrière qui ont été ouverts autant que possible afin de garantir un contact maximal avec la nature et l’art des aurores boréales."

 

 


Les couleurs noir, blanc et gris, associées à la pierre bleue, créent une atmosphère de travail sereine.

 

 

Axe social et axe sonore

Lorsque l’on se penche sur l'élément central, à savoir les axes, on remarque que l'axe principal va de la porte d'entrée au pré à l'arrière et que tout le reste a été greffé sur cet axe. Dans le living également, des axes sont visibles. On y observe par exemple un ‘axe social’, sur lequel se situent notamment la télévision, un feu ouvert, un grand canapé et une table à manger centrale. Cet axe social est complété par un axe sonore, avec une chaîne hifi, un coin apéritif et un braséro. Dans le séjour a été créé un jeu de lignes horizontales, que l'on retrouve entre autres sur un long buffet et du placage africain. On remarque également ici un plancher original en chêne français provenant d'anciens wagons de train, et votre regard sera également attiré par plusieurs piliers en acier bleu brutal, jouxtant de grandes fenêtres. Il en va de même pour l’encadrement du foyer en acier Corten.

 

"Les axes apportent de la sérénité et de la clarté", explique Kurt. "Ils déterminent la circulation et la perspective, ainsi que le sens du regard et de la marche. J'essaie toujours de me concentrer sur plusieurs points d'ancrage. Dans la fermette, j'ai découvert l'axe principal de la porte d'entrée au pré à l'arrière."

 

 

 
Dans le living, des meubles vintage et design ont été combinés avec divers éléments d'art dans un décor de pierre dure, de structures métalliques, de parquet en chêne et de murs teintés en noir.

 

 

Pierre bleue

Ce qui frappe particulièrement dans cet ensemble, c'est l'amour de la pierre bleue belge. On retrouve ce matériau notamment dans la cuisine, l'arrière-cuisine et la salle de bains, chaque fois dans des finitions différentes.

 

"C'est vrai, je trouve que c'est un super matériau car il offre de nombreuses possibilités. En même temps, il permet à l'extérieur de s'inviter à l’intérieur, et il est bleu dans toutes ses variations. Divers points de vue de l'intérieur vers l'extérieur et vice versa sont présents. Ce n'est pas par hasard si, du côté lounge, des ouvertures ont été réalisées dans un mur de ciment éclairé par une lumière bleue, permettant de faire entrer l’extérieur à l’intérieur de façon fragmenté et goutte à goutte.

 

Ailleurs également, on est confronté à des liens étroits avec l'extérieur. C'est le cas, par exemple, dans la chambre centrale, qui a été aménagée dans une ancienne pièce sur voûte au-dessus de la cave. La vue depuis celle-ci sur les environs verdoyants est tout simplement phénoménale.

 

 


Depuis les zones les plus privées à l'arrière de la maison, un paysage intriguant se dévoile avec une vue puissante sur les terres environnantes.

 

 

Pas de l’art pour l'art

L’attention accordée à l’art dans cette maison est très frappante.

 

"Avec une mère qui était artiste, ce n’est nullement une coïncidence. Ici, vous pouvez voir des dizaines de ses œuvres, au sens propre", sourit Kurt. "En plus d'œuvres de nombreux autres artistes: William Sweetlove, Roger Raveel, des installations de Ben Trovato, Johan Tahon, Tinka Pittoors, Yves Velter, Nick Ervinck, Frans Vercoutere, Kravagna, Frank Slabbinck, des photos intrigantes de Véronique Bruyneel et Emma Barthère, etc."

 

"Toutefois, ce n’est jamais de l’art pour l'art. Tout doit être en harmonie avec la décoration intérieure et c'est aussi le cas pour l'utilisation de la lumière et des matériaux, qui créent des accents. Vous aurez certainement remarqué que j'ai une préférence pour la couleur bleu. Le bleu est la couleur du mysticisme, du ciel, de l'eau... Vous ne serez pas surpris que j'aime me tourner vers cette couleur lorsque je recherche les derniers développements en matière d'éclairage et de matériaux et que j’incorpore cette couleur dans mes concepts comme un accent subtil."

 

 


Vue du couloir éclairé en bleu avec finition des murs en ciment et vue sur le salon extérieur.

 

 

Photos: © BILD.WTF

Au fil des ans, ma maison reste une ‘œuvre en cours’
Retour à l'aperçu

A@W Newsletter

Tenez-vous informé(e) et abonnez-vous à notre newsletter mensuel!

>> S‘abonner

Intéressé(e) par de la visibilité dans notre newsletter ?

>> Cliquez ici !

En collaboration avec

Sponsor Friend

Design & Plan