Luxexpo The Box
24 - 25 avril 2024

A@W Newsletter

La rémanence du rose

7 avril 2022

Il y a cinq ans, le rose semblait être une passade, bien accueillie mais éphémère. Aujourd’hui, le rose s’étale partout, dans toutes ses nuances, jusque sur les extérieurs des bâtiments. Comment une teinte si douce a-t-elle gagné un tel pouvoir, au point d’incarner l’esprit d’une époque ?

 


La façade brutaliste couleur bonbon du Webster par Adjaye Associates près du Beverly Center à Los Angeles. Foto © Laurian Ghinitoiu


Difficile de mettre le doigt sur un élément précis ayant déclenché cette ascension du rose, mais la palette du rose blush au rose rubis est assurément devenue le chouchou de tous. Certains pointent Wes Anderson et son film de 2014 The Grand Budapest Hotel comme le début de ce mouvement imprégnant de rose les moindres parcelles du monde ; d’autres l’attribuent à la génération Y, qui a sorti le rose de son carcan et a fait de cette couleur traditionnellement réservée aux chambres de petites filles un accessoire de mode plus universel – et non binaire. D’où qu'il vienne, le rose n’est pas près de s’en aller. En 2014, Pantone a élu le Millennial Pink Couleur de l’Année. En 2019, c’est la couleur Living Coral qui a reçu cet honneur, une teinte tirant un peu plus sur le cadmium. D’après Pantone, deux raisons au moins expliquent la popularité des rouges clairs dans le temps : ils encouragent la légèreté et symbolisent “notre désir inné d’optimisme et de joie”. Voici cinq projets qui ont adopté le rose, à l'intérieur comme à l'extérieur.

 


À l’intérieur, on retrouve le même béton teint en rose dans les colonnes et les socles coulés sur place. Foto © Dror Baldinger

 

The Webster (2020), Los Angeles, par Adjaye Associates

 

L'architecte anglo-ghanéen Sir David Adjaye a commencé à utiliser le rouge très tôt dans sa carrière, l’exemple le plus notable étant l'extérieur rouge cardinal de la galerie de la Fondation Aïshti à Beyrouth, au Liban. Son projet le plus récent est le magasin phare de l’enseigne de mode de luxe The Webster. Situé à Los Angeles, le bâtiment est orné d’une façade incurvée en porte-à-faux, en béton injecté de teinture rose. Son intérieur est empreint de la même ambiance rosée, et évoque un champ sculpté de colonnes et de socles en forme de gouttes en béton coulé sur place, servant de présentoirs. Toute cette coloration crépusculaire est une ode à la luminosité de la Californie, où la lumière du Pacifique amplifie naturellement les teintes saturées.

 


Le R7 allie le look moderniste des ailettes en aluminium de Mies van der Rohe avec un revêtement aux tons roses pleinement assumés. Foto © Morris & Company

 

Immeuble de bureaux R7 (2017), Londres, par Morris & Company


Situé dans le quartier en plein essor de King's Cross à Londres, le R7 est un immeuble de bureaux et à usage mixte de 11 étages avec une enveloppe bicolore en rose et rose saumon. Les deux parties du bâtiment en aluminium et verre sont de hauteur différente, séparant l’ensemble en deux blocs conjoints. Le rose imprègne l’ensemble du projet, des luminaires suspendus dans la colonnade aux garde-corps métalliques et aux terrasses pavées. Selon l'architecte Joe Morris, le studio a utilisé la couleur dans les premiers dessins simplement pour différencier les nouveaux bâtiments des structures environnantes. Au final, elle a intégré le projet. “Le rose est une couleur que nous utilisons beaucoup”, affirme Morris. “C’est une couleur très humaine, qui attire intuitivement. Nous voulions donner au bâtiment un cachet plus chaleureux que professionnel.”

 


À Calgary, Public City Architects a utilisé des couleurs vives pour transformer un parking inutilisé en parc urbain. Foto © Kokemor Studio

 

ParkPark (2020), Calgary, par Park City Architects


Le gris est omniprésent dans les villes et le rose peut se poser comme un puissant antidote à toute cette fadeur urbaine. L’entreprise de paysagisme Park City Architects, basée à Calgary, a récemment réalisé une structure publique dans des tons pastel, aménagée dans un parking inutilisé. L’entreprise a totalement repensé la surface asphaltée d’environ 1300 m² dans un vibrant caléidoscope de couleurs et d’activités, que l’on associe généralement aux parcs plutôt qu'aux voitures. Le rose domine une palette d'autres teintes dynamiques, dont le jaune, le vert et le bleu, utilisées pour couvrir l'asphalte et reprises sur une série de ‘squircles’ 3D géants symbolisant ce qu’on trouve habituellement dans les parcs, comme des arbres, des feux de camp et des tables de pique-nique. Baptisée Park Park, cette installation a une touche festive et des couleurs chaudes. Elle a permis de créer un espace accueillant durant la pandémie, que les gens pouvaient explorer et où ils pouvaient passer un bon moment.

 


Uncommon Projects a utilisé le rose dans une petite cuisine pour lui donner davantage de relief et de personnalité.
 Foto © Jocelyn Low

 

Maison à Whitstable, Kent, par Uncommon Projects


Le but de cette rénovation était de créer une cuisine unique dans un bungalow de l’entre-deux-guerres situé à Whitstable, idyllique ville côtière du Kent (Angleterre). Les designers d’Uncommon Projects ont réalisé des placards blancs sur mesure en Fenix NTM, entourés d'une douce palette contrastante avec un rose poudré sur les murs et un bleu canard au sol. Ces tons apaisants viennent souligner l’identité de la cuisine au sein de la maison. “Ce n’est plus une zone de transition”, affirment les architectes, “mais un espace fonctionnel visuellement engageant.”

 


Le bar de dégustation des bureaux Campari de Toronto décline une multitude de teintes pastel très eighties, inspirées du Groupe Memphis. Foto © Lisa Petrole

 

Siège social Campari Group (2016), Toronto, par I-V Studio


Lorsque la distillerie italienne Gruppo Campari s'est installée à Toronto, elle a fait appel au studio de design local I-V pour transformer un ancien studio de cinéma en bureau open-space pour 22 employés, avec un bar de dégustation pour mettre en valeur ses célèbres spiritueux. L'intérieur blanc d'inspiration minimaliste est ponctué de teintes délicates, notamment un vert menthe et un bleu cobalt sur le sol en caoutchouc, et de panneaux en frêne blanc le long des murs. C’est toutefois le rose qui donne à la pièce son équilibre et sa cohésion, avec les nuances pêche choisies pour les canapés modulables dans les salles de réunion. Le comptoir et les placards du bar ouvert sont ornés d'un motif rose multi-teinte inspiré par deux références : le motif fourmillant Bacterio d’Ettore Sottsass et la cochenille, l'insecte traditionnellement utilisé pour donner au Campari son rouge rubis typique.

 

Cet article est une traduction retravaillée d'un texte écrit par Catherine Osborne


La rémanence du rose
Retour à l'aperçu

A@W Newsletter

Tenez-vous informé(e) et abonnez-vous à notre newsletter mensuel!

>> S‘abonner

Intéressé(e) par de la visibilité dans notre newsletter ?

>> Cliquez ici !

En collaboration avec

 

Sponsor Exclusive

Sponsor Friend

Lighting partner

Design & Plan

Partenaires média