Luxexpo The Box
24 - 25 avril 2024

A@W Newsletter

Inspirée par l’architecture japonaise moderne

10 mars 2022

Une des tâches les plus ardues pour un architecte est sans doute de concevoir sa propre maison. Dans chaque numéro de notre newsletter, nous vous proposons de découvrir un projet d’exception d’un architecte ayant relevé avec brio ce défi.

 

La maison flottante du couple d’architectes Eva Bo Geisler et Nikola Antonijevic se situe dans le port de Copenhague et est uniquement accessible via une petite passerelle depuis le quai. Au bout de cette passerelle, on découvre une maison de 120 m² avec des lignes claires et une forme simple. L’ensemble est érigé sur deux plateformes flottantes de 20 mètres de long en béton et polystyrène placées côte à côte.

 

L'inspiration clairement maritime du concept n’occulte toutefois pas les diverses références à l’architecture japonaise moderne. Ce qu'on remarque surtout, c’est la simplicité du format et de l’agencement de la maison. Avec un peu d'imagination, elle rappelle la façon dont un enfant représenterait une maison.

 

Matériaux spécifiques à l’environnement


S'il y a bien une chose qui caractérise cette maison, c’est le mal qu’elle se donne pour ne pas ressembler à un bateau. Ce qui forme un contraste frappant avec la profusion de matériaux issus du contexte portuaire industriel et du terrain voisin, un chantier naval. La façade et la toiture, toutes deux en panneaux d’aluminium ondulés, évoquent le mouvement de l’eau et rappellent un hangar à bateau nord-américain traditionnel.

 

Une fois à l’intérieur, on est frappé par la poétique de l’agencement et les plafonds rehaussés jusqu’au toit en pente. La grande partie centrale est scindée en plusieurs espaces répartis autour d'un noyau central, qui abrite une salle de bain, un local technique et une buanderie. De part et d’autre de ce noyau, on découvre une entrée et, à l’opposé, la cuisine.

 

Deux petites chambres à coucher sont aménagées d’un côté de la maison, séparées par un mur à étagères. Les chambres à coucher sont séparées de la salle à manger par une cloison avec, d'un côté, un placard et, de l’autre, des étagères. À l’autre bout de la maison, le salon débouche sur une terrasse extérieure tout en sérénité, uniquement séparée de l’intérieur par de grandes portes vitrées coulissantes. Les habitants jouissent ainsi d'une vue magnifique sur le port, qui les comble de merveilles tout au long de l’année.

 


Eva Bo Geisler et Nikola Antonijevic ont emménagé dans leur maison flottante en avril 2019.

 

Maison familiale compacte

Eva Bo Geisler travaille chez Henning Larsen Architects et est spécialisée dans le design d’intérieur. Son expérience lui a permis d’appréhender efficacement les divers défis de cette conception, compliqués par les contraintes imposées par les dimensions des plateformes flottantes. Elle et son partenaire Nikola Antonijevic travaillaient pour le studio de design Cobe et ont développé le projet ensemble.

"Nos sources d’inspiration majeures proviennent de l’architecture japonaise moderne, comme la maison Nishiyonama de Kasuyo Sejima. Au moment de la conception, tout s’est mis en place lorsque nous avons trouvé une solution pour s’affranchir des contraintes de dimension des plateformes flottantes. Dès le départ, nous étions partis sur l’idée d’utiliser des matériaux comme le bois, l’aluminium et l’acier inoxydable, des matériaux épurés et légers, créant un contraste entre l’extérieur brut et l’intérieur chaleureux”, confie Eva Bo Geisler. "Nous avons rapidement trouvé la bonne voie grâce à une compréhension mutuelle unique. Au niveau de la construction, la simplicité de la forme, la lumière et le cadeau que représente la proximité de l’eau jouent un rôle substantiel, et le projet est pensé comme un tout harmonieux." 

 

"C’est comme si la maison changeait de caractère au gré des saisons" (Eva Bo Geisler) 

 

 
La maison est construite en bois léger – le revêtement de façade et de toiture est lui aussi léger.

 

Construire sur l’eau


Le poids de la structure sur l’eau était un point d’attention majeur dans ce projet, impliquant des calculs tout à fait différents d’une construction traditionnelle sur la terre ferme. La maison est érigée en bois léger – le revêtement de façade et de toiture est lui aussi léger. Le sol en caoutchouc PU, qu'on retrouve dans toute la maison, est efficace et durable, même pour les pièces humides comme la salle de bain. Les détails comme les barres au plafond, le plan de travail de la cuisine et tous les luminaires sont en acier inoxydable, et évoquent le monde maritime.

 


Détails de l’intérieur.

 

"Partout où c’était possible, nous voulions utiliser des matériaux authentiques. Les murs, les placards et la cuisine sont en placage de hêtre et apportent une certaine chaleur à l’intérieur. Le mur extérieur est peint en blanc et l’ensemble de l’intérieur est simplement revêtu de placage de hêtre avec un vernis UV mat", précise Eva.

 

Les matériaux légers peuvent entraîner une surchauffe en été, mais malgré la perte de masse thermique entraînée par les matériaux utilisés, le risque de surchauffe provient principalement de la réflexion de l'eau sur les surfaces vitrées.

 

"À postériori, peut-être aurions-nous dû mettre moins de vitrages car la luminosité est déjà intense en soi lorsqu'on construit sur l’eau. Mais dans le même temps, c’est précisément cette lumière qui fait toute l'unicité de l’architecture et de l’ambiance de la maison", ajoute Nikola Antonijevic.

 

“Par après, on trouve toujours quelque chose qu'on aurait pu faire autrement. Cela n’enlève rien au fait que je suis tout à fait satisfaite du résultat final dans son ensemble.”

 


La lumière apporte une touche poétique.

 

Intégration des murs dans l’intérieur


Un facteur clé tout au long du projet a été d'intégrer les étagères et les placards, afin qu'ils servent à la fois de murs et d’espace de rangement parfaitement en phase avec le reste du concept. Les portes coulissant dans les murs créent un sentiment d'ouverture, permettant d’innombrables fonctionnalités.

 


Les étagères et placards font à la fois office de murs et d’espace de rangement.

 

Toutes les photos : © Eva Bo Geisler

 

Cet article est une traduction retravaillée du texte original de l’auteur, Klaus Hybler.

Inspirée par l’architecture japonaise moderne
Retour à l'aperçu

A@W Newsletter

Tenez-vous informé(e) et abonnez-vous à notre newsletter mensuel!

>> S‘abonner

Intéressé(e) par de la visibilité dans notre newsletter ?

>> Cliquez ici !

En collaboration avec

 

Sponsor Exclusive

Sponsor Friend

Lighting partner

Design & Plan

Partenaires média